img_1375.jpg

Comme prévu Géraldine est venue manger samedi midi avec son mari et son petit garçon. Enfin plus exactement son mari, son petit garçon, son lit pliant, sa chaise haute, son paquet de couches et ses tupperwares.

Ca s’est très bien passé. Son mari est un homme charmant, cultivé, qui, en plus de s’occuper de son fils, fait aussi des blagues et la vaisselle. Elle a trop de chance, Géraldine. Mais je sais qu’un jour moi aussi je trouverai un homme comme ça !

Cela dit, le mariage et un enfant ça fait beaucoup quand même.
Enfin tout ça pour dire qu’on a passé une bonne petite journée. J’ai beaucoup discuté avec Aristide, enfin du moins jusqu’au moment où je l’ai branché sur un sujet bateau, un sujet fourre-tout, un sujet consensuel, la trilogie du Seigneur des Anneaux que je viens de me prendre sur Ebay en DVD. A partir de là je n’ai plus réussi à en placer une. Il faut dire qu’il a des choses extrêmement intéressantes à dire. Les allégories, la mythologie, tout ça. A un moment j’ai trouvé qu’il y allait un peu fort quand il s’est indigné que des individus aient l’idée de revendre un tel chef d’œuvre sur Ebay. Il a même ajouté que ces ignares méritaient de brûler sur un bûcher ! Bon, tout enflammé qu’il était, il n’a pas remarqué que mon poulet était cramé, et s’en est même resservi deux fois. Quel homme bien élevé ! J’éspère qu’il ne s’est pas trop ennuyé et qu’il ne m’a pas trouvée trop coconne, en fait je n’ai pas osé lui dire que la fameuse trilogie en DVD, je n’ai toujours pas pris le temps de la regarder. Enfin l’essentiel c’est que Géraldine ait ramené du fondant.

Je me demande s’il était sérieux à propos du bûcher…

Advertisements