img_2309.jpg

La psy a rassuré Valérie sur le fait qu’il est fréquent chez l’enfant de quatre ans d’utiliser des termes à connotation scathologique.
Mais quand même, Valérie a des doutes quand elle entend Kevin répéter fièrement :
– Bonjour Caca !
– C’est bon le caca !
– Maman, tu veux du caca ?

Valérie a fini par se fâcher une bonne fois pour toutes :
« Kevin ! Lorsque l’on est un gentil petit garçon bien élevé comme toi, l’on ne dit pas de vilaines choses comme cela ! »

Kevin a bien compris la leçon ! De sa propre initiative, il a remplacé le mot caca et fait un effort de vocabulaire.
Et ce matin, en partant pour l’école, il a poliment salué la gardienne d’un jovial :
« Bonjour boudin ! »

Publicités