Nicolas Sarkozy

Manu nous a lu la lettre que Gérald a reçu hier par coursier après qu’on ait retrouvé la statuette d’Henri dans le sac aspirateur de la femme de ménage. C’est Manuela qui a eu le réflexe. Ben oui : la femme de ménage !

« Monsieur,

Au nom du gouvernement que je représente et des Forces de l’ordre en place dans notre pays, je souhaiterais vous adresser mes plus sincères, mes plus profondes excuses pour l’incorrigible erreur de procédure dont vous avez été victime, et les désagréments subis par vous et votre famille.
Je tenais personnellement à vous faire part de mon plus grand respect, et à renouveler ma confiance la plus fraternelle dans l’exercice de votre citoyenneté.

Chaque jour le gouvernement oeuvre vers une meilleure application de la loi, et cela ne peut se faire sans parfois quelques erreurs. Je suis persuadé que vous saurez apprécier les efforts qui sont faits pour que règne la justice, et que vous saurez accueillir ce courrier dans la dignité.

Je vous souhaite à vous ainsi qu’à vos proches, de passer, dans la joie et le réconfort de votre foyer, d’excellentes fêtes de fin d’année.

Nicolas Sarkozy
Ministre de l’Intérieur »
 
Manuela a dit qu’il fallait quand même alerter la presse et les associations. Carlos a ajouté qu’on allait « tuer la campagne dans l‘œuf ». Manu a dit que dans l’enveloppe, il n’y avait pas que la lettre.
Avec l’argent Gérald est déjà parti se choisir un nouveau canapé chez IKEA.

Publicités