img_8275.jpg

Hier Robin et moi avons frôlé la rupture.

Dans un couple il y a des règles à respecter. On avait convenu, quand il s’est mis à passer de plus en plus de temps chez moi, que nous serions tous les deux prêts à faire des concessions, voire nous remettre en question si cela était nécessaire.
C’est d’ailleurs Robin, qui, le premier, a affiché une forte volonté de s’investir.
On en a longuement discuté, chacun a donné son avis, et pour que les choses soient clairement établies, j’ai tout résumé sur un mémo que Robin peut consulter à tout moment.

Mémo pour Robin

Etape N°1: remplir la checklist                                 

                                      Mettre                         Mettre                Avoir consulté Doro
                                    de la lessive               du Minidoux         sur choix température
blanc                                OUI                               OUI                             OUI
couleurs                           OUI                               OUI                             OUI
Linge délicat de Doro    OUI                               OUI                             OUI
Linge de Robin                OUI                               OUI                             OUI
Draps et serviettes         OUI                               OUI                            OUI

Si et seulement si tu as répondu trois fois « OUI » passe à l’étape N°2.

Etape N°2 : fermer le tambour et appuyer sur « marche »
Etape N° 3 : lorsque la machine est terminée, étendre le linge.

 

Comme Robin paraissait sûr de lui j’ai allégé ces consignes au maximum. Hier il a décidé sans m’en parler qu’il n’avait plus besoin de la checklist. Il est passé directement à l’étape N°2. Il a donc fait tourner mes hauts fantaisie, mes strings et ma nuisette en soie à 90°, sans lessive et sans Minidoux, et n’a pas jugé bon d’étendre le tout, me laissant découvrir l’étendue des dégâts le soir en rentrant. J’étais horrifiée.
Mais ça m‘a ouvert les yeux.

Robin est comme tous les autres hommes, incapable de suivre la consigne la plus basique. Le plus grave c’est qu’il a été incapable de reconnaître sa faute, encore moins de s’excuser.
Quand je lui ai montré ce qu’était devenu mon magnifique haut bleu à paillettes dorées tout ce qu’il a trouvé à dire c’est :
« C’est bizarre comment elles ont fondu les paillettes, c’est dégueu, on dirait du caca ! »

Alors je ne voudrais pas prendre de décision hâtive, bien sûr, parce que je suis encore sous le choc, mais ce qui est sûr c’est qu’il va falloir que ça change.

Advertisements