divers


_mg_2459.jpg

Henri Duneton peut être fier de lui. Il aura fallu seulement trois jours pour écrire et tourner le spot de pub. Manuela a réussi à nous avoir des super créneaux : avant le match de Rugby, juste après Stade 2, et entre Auto Moto et Téléfoot.

La scène : une table basse, un canapé, un bouquet de fleurs. Sur la table, un marteau électro-magnétique et une grosse étiquette retournée.

Gros plan sur Pierre Bellemare :

– vous en avez assez de trop dépenser pour des outils bas de gamme qui ne vous serviront qu’une fois !

zoom arrière – Aline se lève du canapé, décroise les doigts, s’approche du marteau

Pierre Bellemare continue, très enthousiaste

– Le Beleux vous propose ce superbe marteau électro-magnétique !

Aline fait une vague avec sa main pour présenter le marteau – sourit

– … équipé d’une alimentation secteur, il est vendu dans son coffret d’origine. Sa simplicité d’utilisation en fait l’allié des jeunes novices !

Gros plan sur Aline, qui sourit de plus belle, radieuse.

– alors n’attendez plus !

Aline se rapproche de Pierre, ils regardent tous deux le marteau, puis la caméra, près pour le final

– ce superbe marteau et plus encore, vous attend dans tous vos points de vente Le Beleux, pour un prix…

Aline retourne l’étiquette, sur laquelle est écrit 7,99€

– vraiment EPOUSTOUFLANT !

Il aura fallu tout l’art de Pierre Bellemare pour récupérer la boulette de Gérald. Mais tout s’est bien passé. Quand c’était fini on a tous eu droit à un verre de cidre. Henri et Gégé on remis les fleurs et le canapé dans le bureau de Catherine Jacquemin.

Et Manu est reparti avec Aline…

img_2161.jpg

Ce matin Henri Duneton était tout affolé parce qu’il n’arrivait pas à mettre la main sur Aline !
Elise, ou Elisa je ne sais plus, qui vient d’arriver et qui a encore un peu de mal à savoir qui fait quoi (à part Gégé), ne savait pas trop ou donner de la tête. Finalement elle a retrouvé Aline dans le bureau de Manu. Ils étaient en train de faire un 4 21. La pauvre Aline est harcelée par un type qui l’appelle en numéro masqué, mais elle n’est pas bête, elle ne décroche pas ! Manu a bien voulu lui apporter un peu de réconfort, parce qu’il a vu que ça la stressait, et parce qu’elle avait mis une jolie mini-robe léopard.

Pierre Bellemare est arrivé ce matin à 10H30. Il est encore plus impressionnant qu’à la télé ! C’est fou l’aura que ça dégage, une célébrité ! Il portait un long manteau en laine et une chapka noire. Il avait l’air mystérieux de celui qui s’apprête à raconter la vérité enfin dévoilée sur un crime passionnel … Stewart brandit son couteau et le planta droit dans le cœur de sa maîtresse…Mais Guy Le Beleux est arrivé et lui a donné une grande tape sur l’épaule « Alors ma poule, mon Château Lafitte ? Jeudi ya l’Beaujolais qui t’attend chez Francine ! ». Là-dessus Pierre Bellemare est parti dans un rire tonitruant et il a fallu toute la diplomatie de la-blonde-qui-coure-dans tous-les-sens pour réussir à mettre tous ces gens-là au travail.

img_2155.jpg

Ce matin à 9H00 il y avait un attroupement autour d’Henri Duneton dans le hall des ascenseurs : une grande blonde qui faisait des moulinets avec ses bras, une autre blonde qui courait dans tous les sens, une troisième blonde qui ne parlait pas bien français, et un jeune homme un peu maigrichon qui tenait le sac de la blonde qui courait dans tous les sens. Parce que, finalement, hier soir, Henri s’est rendu compte qu’il faudrait faire appel à une agence de pub. Quatre personnes, qui à elles quatre, vont nous pondre quinze secondes de pur bonheur Le Beleux. « ça leur fait moins de quatre secondes par personne, mais quand même, je me demande si ils vont y arriver ! » s’est inquiétée Géraldine. Guy Le Beleux a quitté précipitamment sa villa de Trouville pour assister au tournage.

On a opté pour la formule second degré. On va recréer, au sein même de nos locaux, un plateau télé genre téléshopping, sur lequel un animateur vantera à une jeune novice les mérites du marteau électro-magnétique à moins de 8€ ! On n’a pas eu le plombier Polonais, mais presque : Pierre Bellemare ! C’est fou, non ? ça va être génial ! Pour donner la réplique à Pierre Bellemare, la boîte de pub a engagé une petite intermittente Thaïlandaise, celle qui joue dans la pub Nana String. Aline elle s’appelle. Elle était là à 9H00, mais pas Pierre Bellemare, parce qu’il avait dialyse. 

Hier soir j’étais un peu contrariée parce que Robin n’a pas bronché quand je lui ai dit que je partais en week-end à Feuqueville. En plus dans son lavabo j’ai retrouvé des longs cheveux bruns bouclés, qui ne sont pas du tout les miens vu que je suis blonde ! Là encore il n’a même pas levé les yeux du magazine qu’il était en train de lire, et s’est contenté d’un évasif « ouais, j’ai un pote qui a dormi à la maison. » je lui ai dit que si je le dérangeais, je pouvais partir, mais il m’a répondu que ça y est, il avait fini de lire l’article sur Guy Bark.

Et il m’a prise dans ses bras.

img_1905.jpg

Mon voisin du dessous, Robin, m’a aidé à faire un tableau excel. Il est super fort parce qu’en trente secondes il m’a trouvé toutes les formules qu’avec Géraldine on arrivait pas à trouver depuis une semaine. Je me sens un peu coupable parce que Géraldine y a passé beaucoup de temps, et a du coup un peu délaissé Aristide à cause de moi. Mais bon ça y est, c’est dans la boîte.

Robin m’a tout expliqué pour que la prochaine fois j’y arrive toute seule, mais vers la fin j’avais du mal à me concentrer. Il y avait une émission qui passait sur sa télé, où les mecs prennent une voiture toute rouillée et toute cabossée, et à la fin la voiture elle est rose fluo (pour les filles, si c’est un garçon elle est rouge avec des rayures noires en forme de flammes sur les portières) et elle fait boîte de nuit, home cinema, rampe de skateboard, tout ça en même temps. Franchement c’est pas mal ce qu’ils arrivent à faire !
« t’as compris » m’a demandé Robin, et j’ai répondu pas de problème, je sais me servir d’Excel quand même !

Je n’ai pas voulu m’attarder, je ne voulais pas lui faire perdre son temps avec tout le ménage qu’il lui restait encore à faire, entre les cartons du mac do qui traînaient par terre, les canettes écrasées, la serviette de toilette, les CD vierges tombés d’une boîte, les magazines… C’est vrai que c’est sympa d’organiser des soirées mais le problème c’est qu’il n’y a jamais personne qui range !

J’aurais peut-être pu lui filer un coup de main…

img_1370.jpg

Ce matin à la machine à café c’est sur Capucine et Nadia que je suis tombée. Elles étaient en grande conversation.

Si elles étaient en grande conversation, c’est parce qu’elles ont un point commun imbattable : elles ont toutes les deux un bébé de 8 mois, à deux jours d’écart.

C’est fou comme à huit mois ils peuvent être différents, les Bébés. Celui de Capucine est particulièrement éveillé pour son âge. Il se met déjà debout et il dit « maman ». Celui de Nadia aussi.
Mais quand même on sent qu’il est précoce, Bidou, parce qu’il passe son temps à tripoter un livre de Tchoupi alors que Tchoupi, normalement, c’est qu’à partir de trois ans.

Mais le bébé de Capucine a des petits ennuis de santé. Comme il se réveillait la nuit ils l’ont emmené chez le pédiatre qui leur a prescrit du vomitium avant chaque repas. Maintenant il vomit entre les repas, mais au moins, il fait ses nuits.
Le bébé de Capucine, tout comme celui de Nadia, vient d’avoir ses vaccins. Il a fait de la fièvre. 37,8° il a eu. Alors Capucine lui a mis un petit suppo. Il supporte très bien les suppo, mieux que le sirop qu’elle lui donne pour sa toux d’ailleurs. Heureusement, ça existe aussi en suppo. Avec tout ça Capucine n’a pas beaucoup dormi cette nuit.

Mais quand même, que c’est beau d’être mère !